La pénurie de matières premières, et notamment de semi-conducteurs indispensables pour les tableaux de bord et fonctions électroniques des tracteurs et machines agricoles, oblige plusieurs constructeurs à interrompre provisoirement la production. C’est le cas de CNH (Case IH, New Holland et Steyr) qui vient d’annoncer la suspension de la production pour huit jours ouvrés au maximum en octobre.

Plusieurs usines concernées

Le groupe italien précise que plusieurs sites européens de production, notamment de machines agricoles, sont concernés, sans fournir plus de détails. Les usines de Basildon (Grande-Bretagne), Saint Valentin (Autriche) et Jesi (Italie), qui produisent des tracteurs, pourraient être concernées, tout comme Zedelgem qui produit les machines de récolte. CNH ne communique pas pour le moment sur l’allongement des délais de livraison qui risquent de résulter de cette réorganisation de la production.

Corinne Le Gall