Un arrêté du 13 novembre 2018, publié au Journal officiel le 15 novembre 2018, précise que les agriculteurs de la Normandie n’ont plus l’obligation de déposer de demande individuelle pour retourner des prairies permanentes.

Cela laisse penser que les surfaces déclarées en prairies permanentes en Normandie pour la campagne de 2018 ont augmenté par rapport aux années précédentes. L’arrêté ne précise pas l’évolution des ratios annuels de prairies permanentes.

Les agriculteurs de la Région des Hauts-de-France restent, quant à eux, toujours soumis au système d’autorisation individuelle de retournement des prairies permanentes comme pour la campagne précédente.

Marie Salset