L'AGPB (Association générale des producteurs de blé de la FNSEA) a diffusé le mardi 26 mars 2013 une étude économique relative à la répartition des aides Pac entre types d'exploitations en France.

Selon cette étude, « 30 % des subventions de la Pac vont aux exploitations spécialisées en céréales et autres grandes cultures » : 21 % (soit 2,06 milliards d'euros en 2011) pour les exploitations orientées céréales et oléoprotéagineux, 9 % (0,85 milliard) pour les autres exploitations de grandes cultures. Suivent les secteurs bovins lait (1,61 milliard), bovins à viande (1,54 milliard) et polyculture-élevage (1,45 milliard). Les exploitations viticoles, arboricoles et maraîchères ferment la marche, en se partageant 0,35 milliard d'aides Pac.

L'AGPB souligne par ailleurs que « 53 % du total des exploitations professionnelles françaises, toutes catégories, se partagent 85 % de ces subventions (au lieu de 20 % des exploitations se partageant 80 % des subventions dans l'ensemble de l'Union européenne) ».

A télécharger :

  • Etude de l'AGPB intitulée « Aides de la Pac en 2011 en France par Otex » (orientations technico-économiques des exploitations)
B.C.