Au lendemain des annonces, par le ministre de l'Agriculture, des premiers choix concernant les futures aides directes pour la Pac 2015-2020, la FDSEA du Lot-et-Garonne, département du pruneau, estime que l'enveloppe de 12 millions d'euros octroyée à la filière du pruneau est « insuffisante ».

« Déçus certainement, mais, dans le contexte actuel et des discussions difficiles, nous avons évité le pire », souligne la FDSEA 47.