Le ministère de l’agriculture a annoncé, mardi 1er décembre, le versement de plusieurs aides couplées aux éleveurs au titre de la politique agricole commune 2015.

Il s’agit des aides suivantes :

• Aide ovine en métropole : 56,4 millions d’euros (M€) versés à près de 19 000 éleveurs. Ce montant est le solde de l’aide ovine, qui complète l’avance déjà versée début novembre à hauteur de 57,6 M€.

•Aide caprine en métropole : 6,7 M€ versés à près de 4 700 éleveurs. Ce montant est le solde de l’aide caprine, qui complète l’avance versée début novembre à hauteur de 6,9 M€.

•Aide aux bovins allaitants dans les départements d’outre-mer (DOM) : 3,8 M€ versés à 1 200 éleveurs. Il s’agit de l’avance sur cette aide, dont le solde sera versé plus tard.

•Prime à l’abattage dans les DOM : 0,5 M€ versés à 1 000 éleveurs, en une seule fois.

•Prime aux petits ruminants dans les DOM : 0,4 M€ versés à 240 éleveurs, en une seule fois.

L’aide ovine en métropole est versée pour un total de 4,9 millions de brebis. Cela représente un montant moyen d’environ 24,50 € par brebis. Plus de 3 millions de brebis bénéficient de l’aide maximum possible, soit 26,25 € par animal. « Ces montants sont à comparer au montant maximum octroyé à travers l’ancienne aide aux ovins, qui était de 24 € par brebis », fait valoir le ministère dans un communiqué du 1er décembre.

L’aide caprine en métropole est versée pour 800 000 chèvres, soit un montant moyen d’environ 17,50 € par chèvre.