Le ministre polonais de l'Agriculture a qualifié mercredi de « légère plaisanterie » le projet de modification de la répartition des aides entre exploitations agricoles, inclus dans les propositions de Bruxelles pour réformer la politique agricole commune (Pac).

« Après deux ans de discussions, la Commission européenne est consciente de la nécessité d'établir de nouveaux critères de répartition des moyens et d'équilibrer les niveaux des aides », souligne Marek Sawicki, cité par l'agence PAP. Mais sa proposition de modifier ce système « dans un cycle long de 14 années est une légère plaisanterie », a-t-il déclaré.

M. Sawicki a dénoncé aussi les règles de verdissement inclus dans le projet de Bruxelles, qui conditionnent quelque 30 % des subventions au respect de mesures environnementales.

« Les exigences seront les mêmes à l'égard de tous les agriculteurs européens mais pour y répondre un agriculteur balte se verra verser une douzaine d'euros, un Polonais environ 50 euros, alors qu'un Grec ou un Maltais recevra 180 euros », a-t-il insisté.

« Ce paquet législatif n'est pas une réforme », a regretté le ministre polonais.

« C'est une tentative d'apporter des changements cosmétiques et de maintenir le statu quo pour ce qui est de la répartition de fonds européens », a-t-il estimé.

Lire également :