C'est un problème de logiciel qui retarde l'envoi de la lettre de fin d'enregistrement (LFE) aux agriculteurs ayant déposé un dossier Pac. La redistribution des aides à la suite du bilan de santé de la Pac bouleverse le système informatique. Des bugs sont redoutés et l'impossibilité d'expédier la LFE pourrait être le premier d'entre eux.

Lorsque les exploitants la recevront enfin (aucune date n'est avancée), ils devront vérifier attentivement les surfaces et les aides notifiées. Ils auront dix jours pour adresser leurs réclamations aux DDT(M). A noter que les montants sont provisoires (avant l'application du stabilisateur budgétaire, de la modulation et d'éventuelles pénalités à la suite d'un contrôle).