Un groupe de faucheurs volontaires a investi le lundi 20 février 2012 la Direction régionale de l'agriculture à Lyon pour exiger un arrêté du ministre de l'Agriculture d'interdiction totale de semis de maïs OGM Mon 810, de Monsanto.

La manifestation, qui a débuté dans la matinée, s'est terminée sans incident en milieu de journée.

A la fin de janvier 2012, la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet avait affirmé que le gouvernement prendrait une nouvelle clause de sauvegarde (pour interdire la mise en culture du Mon 810) « avant la période des semailles, mais pas trop tôt avant, pour que la Commission européenne n'ait pas le temps de la remettre en cause » comme cela s'était produit pour la précédente clause.

Lire également :