La Commission européenne ne devrait pas se prononcer avant janvier sur l'autorisation de culture de deux variétés de maïs trangéniques, que le commissaire à l'Environnement Stavros Dimas voudrait refuser, a indiqué une source communautaire mardi.

«Il n'y aura rien d'ici à Noël», selon cette source, alors qu'une décision est attendue depuis plusieurs semaines.

M. Dimas propose de rejeter les demandes d'autorisation de culture du maïs Bt 11 de Syngenta et du maïs 1507 de Pioneer. Et ce, bien que la culture de ces deux variétés ait reçu un avis favorable en 2005 de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA).

Le commissaire veut invoquer le principe de précaution, car d'autres études ont exprimé des doutes sur les effets à long terme de ces OGM, notamment sur plusieurs espèces de papillons et d'autres insectes.

M. Dimas doit cependant faire face à l'opinion divergente d'autres commissaires, dont ceux au Commerce, Peter Mandelson, ou à l'Industrie, Günter Verheugen.

Des militants de l'organisation Greenpeace ont distribué des tracts mercredi dans les locaux de l'exécutif européen pour dénoncer «l'influence disproportionnée de l'industrie de la biotechnologie sur certains départements de la Commission».

«Nous appelons la Commission à arrêter d'écouter le puissant lobby de la biotechnologie et à soutenir le commissaire Dimas», ont-ils clamé.

A contrario, la Fédération européenne de la biotechnologie s'est dite «très inquiète» de la position de M. Dimas, la jugeant «sans fondement scientifique».

Les maïs Bt 11 sont des variétés modifiées pour leur conférer une résistance aux principaux insectes nuisibles, entre autres la pyrale. Le maïs 1507 est quant à lui résistant à certains lépidoptères.

Seul le maïs Mon 810 du géant américain Monsanto est cultivé commercialement dans l'UE, à hauteur de 110.000 hectares, principalement en Espagne (75.000 ha) et en France (22.000 ha).

Depuis 2004, quinze OGM ont été autorisés dans l'UE, dont les deux variétés de maïs aujourd'hui en question, mais seulement à des fins d'importation pour l'alimentation ou de transformation pour l'industrie et pas de culture.