L’Institut Convergences DigitAg réunit dans un partenariat piloté par Irstea 17 acteurs dans l’objectif d’accélérer et d’accompagner le développement de l’agriculture numérique et des entreprises du domaine. Lancé ce mardi 20 juin à Paris, il sera basé à Montpellier avec une antenne à Toulouse et une à Rennes. Il a pour ambition de devenir une référence mondiale en agriculture numérique. L’inauguration aura lieu le vendredi 30 juin après-midi à Montpellier.

25 unités de recherche mobilisées

Véritable institut, DigitAg est doté d’un budget de 147 millions d’euros pour 7 ans, dont 9,9 millions d’euros de financement de l’Agence nationale de la recherche (ANR). Parmi les partenaires, quatre centres de recherche nationaux (Irstea, Inra, Cirad et Inria) se sont engagés, représentant 25 unités de recherche. Trois établissements d’enseignement supérieur figurent aussi dans l’organigramme : l’Université de Montpellier, Montpellier SupAgro et AgroParisTech. L’Acta ainsi qu’AxLR SATT représentent dans les partenaires les transferts de technologies. Enfin, huit partenaires professionnels sont aussi dans le projet. Il s’agit de Smag, ITK, Vivelys, Pera, Fruition, Idate, Agriscope et Terranis.

56 thèses et 150 bourses de masters

Les 25 unités de recherche sont réunies autour de six axes de recherche, des capteurs aux transferts de données et de huit défis, tels que la protection des cultures ou l’intégration de l’agriculture dans les chaînes de valeur. Pour mener ces recherches, DigitAg s’appuiera sur une stratégie interdisciplinaire. 56 doctorants et 18 postdoctorants seront cofinancés. 150 bourses de masters seront par ailleurs proposées. Les résultats des thèses pourront être diffusés sous la forme de démonstrateurs ou d’applications informatiques grâce à une équipe de développeurs. Des formations à l’entreprenariat seront en outre proposées.

24 masters, dont 4 nouveaux

Enfin, quatre nouveaux masters sont créés. Ces formations initiales professionnelles conjuguent sciences agronomiques, sciences sociales, économiques et de gestion, droit, sciences du numérique et mathématiques appliquées. L’inauguration se déroulera sous la forme d’une journée le 30 juin 2017, à Montpellier SupAgro, portant sur l’agriculture numérique. Tables-rondes et conférences précéderont le geste inaugural.

Vincent Gobert