En 2016, la production de céréales et d’oléagineux en Nouvelle-Aquitaine avait été particulièrement impactée par les mauvaises conditions météorologiques. Faisant suite aux baisses de rendement liées aux intempéries, la Région a fait le choix de mettre en place un dispositif exceptionnel de soutien aux exploitations. Le montant de cette enveloppe régionale s’élève à 2 millions d’euros.

Les bénéficiaires de cette aide sont les exploitations agricoles, situées dans la région, ayant :

  • une surface minimale de 5 ha en céréales et oléoprotéagineux,
  • subi une perte d’EBE de 30 % au minimum (comparé à la moyenne olympique des cinq dernières années), sur l’année 2016,
  • souscrit à une assurance multirisque climatique en 2016 pour 2017, ou prévoyant d’en souscrire une pour 2018.

Un montant de 1 000 € d’aides par exploitation

Les agriculteurs respectant ces conditions peuvent se voir attribuer une aide forfaitaire d’un montant de 1 000 € par exploitation agricole (attribution jusqu’à épuisement de l’enveloppe, avec une priorité pour les exploitations ayant la plus forte perte d’EBE).

L’aide forfaitaire applicable pour les Gaec dépend du nombre d’associés-exploitants du groupement dans les proportions suivantes :

  • Gaec composé de 2 associés : 1 800 € ;
  • Gaec composé de 3 associés ou plus : 2 500 €.

Les dossiers sont à déposer avant le 30 septembre prochain. Pour plus d’informations, se renseigner auprès des chambres d’agriculture de la Région.

M.S.