Du fumier et des pneus ont été déversés devant la préfecture de Nevers, où plusieurs centaines d'agriculteurs se sont réunis mercredi à l'appel de la FDSEA pour dénoncer les « contraintes » qui pèsent sur leur métier, a-t-on appris de sources concordantes.

La préfète de la Nièvre, Michèle Kirry, et le président du conseil général, Patrice Joly, ont pris la parole face aux manifestants, a précisé Stéphane Aurousseau.

Une partie des manifestants se sont ensuite rendus dans un supermarché de Nevers pour y effectuer un « contrôle de la traçabilité de la viande » vendue dans les rayons, selon le président du syndicat agricole.

Mardi, dans une ferme de Lormes (Nièvre), une cinquantaine d'agriculteurs s'étaient opposés à un contrôle d'un inspecteur de la Pac. Les roues de sa voiture avaient été démontées puis remontées.