Le mercredi 4 février, les sénateurs ont voté contre (à 248 voix contre et 64 pour) la proposition de résolution n° 643 initiée par Joêl Labbé (du groupe écologiste), « relative à la préservation des insectes pollinisateurs, de l'environnement et de la santé et à un moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes ».

En 2013, trois substances de cette famille d'insecticide (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxam) ont été provisoirement interdites pour une durée de deux ans sur les cultures de maïs, colza, tournesol, coton et céréales à paille semées au printemps. Cette interdiction faisait suite à un avis de l'Efsa, reconnaissant la dangerosité de ces substances pour les abeilles.

F.M.