Selon une étude publiée par la revue de l’Académie nationale des sciences des États-Unis (PNAS) le 5 août 2019, les néonicotinoïdes peuvent atteindre et tuer les insectes auxiliaires qui se nourrissent de miellat, la source de glucides la plus abondante pour les insectes dans les agroécosystèmes.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
59%

Vous avez parcouru 59% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !