Dans une lettre du 25 mars 2013 adressée à Delphine Batho, ministre du Développement durable, la Confédération paysanne demande une interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes.

« Comme vous l'avez souligné, lors de votre intervention dans l'émission “Envoyé Spécial, la suite”, sur France 2, le 23 mars 2013, les pollinisateurs sont indispensables pour la production d'alimentation, mais c'est aussi la biodiversité qui est en jeu et, à travers elle, l'avenir de l'humanité et de son environnement. A cela s'ajoute une question de santé publique car l'usage des pesticides a, on le sait, des effets particulièrement nocifs pour la santé des paysans et de leurs proches. [...] Madame la Ministre, la Confédération paysanne sollicite votre intervention pour convaincre votre collègue Stéphane Le Foll de ne pas se limiter à soutenir la proposition de la Commission, mais d'agir pour une interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes, en particulier pour toutes les céréales. »

A télécharger :