L’Association nationale des industries alimentaires (Ania) salue la volonté des grands distributeurs de s’engager dans des relations commerciales « plus respectueuses et plus apaisées » que lors des années précédentes. Les enseignes membres de la FCD (Casino, Carrefour, Système U, Auchan, Metro, Cora) ont en effet signé une charte en ce sens en octobre. Quant aux autres, l’Ania les invite à rejoindre cette initiative, dans son communiqué du 7 novembre 2016.

Les industriels ne baissent pas pour autant la garde : « L’observatoire des négociations mis en place par l’Ania vérifiera le respect et l’application réelle des principes de la charte par les acheteurs auprès de leurs fournisseurs », préviennent-ils. En 2016, cet observatoire avait recueilli 327 signalements de la part d’entreprises agroalimentaires, notamment sur des « demandes de déflation déconnectées de la réalité économique », des intimidations, des déférencements en cours de négociation, etc.

Les autorités publiques veilleront aussi au respect du cadre légal, jusqu’à la clôture des discussions, le 28 février à minuit.

Alain Cardinaux