« Donc c’est maintenant que les agriculteurs vont voir concrètement que les lignes ont bougé sur le lait, sur les pommes de terre et sur un certain nombre de produits », a expliqué le patron de Système U.

Interpellé sur le fait que le président de Jeunes Agriculteurs indique que pour l’instant « pas un centime n’est redescendu dans les cours de ferme », Dominique Schelcher répond qu’« il a raison factuellement car le résultat des négociations arrive maintenant. On en reparle dans 3-4 mois et on pourra mesurer que la hausse d’un certain nombre de produits bénéficiera directement aux agriculteurs ».

Il y aura, selon lui, « un avant- et un après- » loi sur l’alimentation.

Interrogé sur la mise en place d’une TVA à taux zéro sur les produits bio comme le propose Michel-Edouard Leclerc, le P-DG de Sytème U estime que c’est « une très mauvaise idée ». « Brader les prix du bio serait la plus grande erreur au moment où la filière a besoin de se consolider », estime-t-il.