En théorie, les constructeurs de machines agricoles et les motoristes doivent équiper leurs engins de plus de 174 ch et moins de 75 ch d’un moteur conforme à la norme antipollution Stage 5 à partir du 30 juin 2020. Et ils ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour mettre ces machines en commercialisation, à la place des versions équipées d’un moteur Stage 4. En 2021, ce sont les moteurs de 75 à 174 ch qui devront se...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !