Dans sa note d’Infos rapides publiée le 6 août 2019, le service de statistique du ministère de l’Agriculture indique que la récolte de blé tendre de l’Union européenne augmente de 10,6 % sur un an, à 143,7 millions de tonnes (Mt). Cela fait suite à l’augmentation des surfaces cultivées (+ 615 000 ha à 23,7 Mha), et à celle des rendements (+ 4 q/ha). « Les principaux producteurs européens voient leur production augmenter (France, Allemagne, Royaume-Uni et Pologne) au contraire de l’Espagne qui accuse une baisse de 29 % », indique la note.

La production de blé dur accuse, elle, une baisse de 3,7 %. La France et l’Espagne sont particulièrement touchées (respectivement - 26,5 % et - 17,6 %), au contraire de l’Italie (+8,1 %) qui retrouve ses niveaux de 2017. La récolte d’orges serait en hausse de 8,2 % ; seules la Roumanie et l’Espagne baissant respectivement de 16,3 % et 25,5 %.

La France reste le premier producteur de colza

« La production de colza atteindrait 18 Mt, en baisse de 10,4 % sur un an avec en particulier une très forte diminution en France (- 30,5 %) et en Allemagne (- 13,9 %). Ce niveau de production n’avait pas été atteint depuis 2007 », annonce le ministère. Il précise que la France demeure le premier producteur européen de colza (19,2 % du total européen en 2019 contre 24,8 % en 2018). Les conditions de culture ont été difficiles cette année à cause de la sécheresse, accentuée par des vagues de chaleur.

H.P.
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les cours du blé et du maïs reculent sur Euronext

Le marché des matières premières agricoles recule depuis le début de semaine. Les prix du blé et du maïs ne font pas exception. Après un net repli à la clôture hier, le 16 août, ils diminuaient plus légèrement ce mercredi matin à l’ouverture d’Euronext.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Léger rebond du colza après une forte baisse

Après un net repli en début de semaine, les cours du colza remontaient légèrement à l’ouverture d’Euronext ce mercredi 17 août 2022.