Lors du Conseil des ministres, Michel Barnier a présenté mercredi une communication relative à la certification des exploitations agricoles. «Dans le cadre des travaux du Grenelle de l'environnement, la certification des exploitations agricoles est apparue comme une voie privilégiée pour développer production et consommation durables», a déclaré le ministre de l'Agriculture.

Ainsi, Michel Barnier a proposé un dispositif progressif engageant, d'ici à 2012, 50% des exploitations dans la voie de la certification. La démarche vise une certification de «haute valeur environnementale» validée par un organisme certificateur. Les agriculteurs auront la possibilité d'entrer dans la démarche par le biais de bilans thématiques (phytosanitaire, biodiversité, énergie...). Sur la base de ces bilans, des plans d'action seront établis avec un conseiller agréé, afin d'améliorer les pratiques. La certification de «haute valeur environnementale» validera la réalisation de l'ensemble des plans d'action.

Le ministre de l'Agriculture a précisé que la certification des exploitations agricoles sera encouragée au moyen d'un ensemble de mesures: un allègement des contrôles administratifs, la possibilité de faire figurer la mention de la certification sur les étiquettes des produits et des incitations à l'obtention de la certification de «haute valeur environnementale», dont les modalités devront être définies dans le cadre de la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement.

A.D.