Arvalis présentait lors de la première journée du salon, les résultats du projet Opticive soutenu par l’Ademe sur l’optimisation de la conduite des Cive dans les systèmes de production. Selon une étude de l’Ademe, à l’horizon de 2050, le biométhane issu des Cive représenterait environ 50 TWh/an, soit 40 % du potentiel total de production de biométhane à partir de ressources agricoles.

Selon Frédéric Terrise, directeur général adjoint d’Engie Biogaz, « les Cive sont des leviers importants pour améliorer la compétitivité du biométhane dans la durée ». Engie s’est engagé par ailleurs à mobiliser 800 millions d’euros d’ici à 5 ans et produire un volume de 5 TWh/an de biométhane à l’horizon de 2030.

Pierre Peeters