Dans les prochains jours, la perturbation qui a stagné sur notre pays depuis le début de la semaine va commencer à s’évacuer lentement par l’est, laissant place à des conditions plus sèches et anticycloniques à l’ouest. C’est que prévoit Météo-France dans sa note d’infos rapides.

Attention aux inondations !

Si le soleil va s’imposer au fil du week-end partout en France, le Pas-de-Calais, le Nord et l’Aisne sont placés ce vendredi 4 juin 2021 en vigilance orange pour risques d’orages. Météo-France précise que ces orages pourront être de forte intensité avec une activité électrique intense, accompagnés de fortes pluies pouvant entraîner de soudaines inondations.

Au début de cet après-midi, une réactivation orageuse est donc attendue du Massif central aux frontières belge et allemande, les orages les plus violents étant prévus sur l’est des Hauts-de-France. Au sein des plus fortes cellules orageuses, on pourra avoir des cumuls de 30 à 60 mm en moins d’une heure, avec parfois de la grêle. Les rafales sous orage pourront atteindre les 80 à 100 km/h.

Toutefois, les orages qui ont touché Paris et l’Île-de-France ce vendredi matin remontent sur les Hauts-de-France en perdant de leur activité.

Des conditions anticycloniques qui s’installent en douceur

Alors que ce vendredi 4 juin 2021 s’annonce particulièrement pluvieux et chargé à cause du passage du front pluvieux de la perturbation, le week-end devrait débuter sous des conditions en moyenne plus sèches sur le territoire. Le vaste anticyclone des Açores étendra progressivement son influence depuis l’Atlantique, ce qui aura pour conséquences d’amener un ciel plus clément et dégagé par l’ouest dès samedi. Toutefois, le corps perturbé ne sera pas encore tout à fait évacué pour ce week-end et les nuages n’auront pas dit leurs derniers mots.

Samedi, les averses, bien moins nombreuses que la veille mais parfois orageuses, sillonneront encore le Grand Est en descendant jusqu’aux Alpes. Quelques averses résiduelles sous un ciel plus lumineux pourraient également arroser les régions entre la Picardie, l’Île-de-France, le Centre et l’Auvergne. Au nord-ouest, une nouvelle perturbation tentera de s’enfoncer dans le territoire mais se contentera d’ennuager en partie l’extrême ouest de la Bretagne. Ailleurs, le soleil est au programme.

Dimanche, les restes de la perturbation vont s’étendre des Pyrénées aux frontières du Nord-Est. Les nuages ainsi que les averses seront encore plus rares et les quelques orages devraient surtout concerner le massif corse et ceux de l’Est. Sur la moitié ouest du pays, le soleil sera généreux mais toujours un peu moins en allant vers la Bretagne à cause de la seconde perturbation.

L’air chaud s’évacue aussi

Au passage de l’axe perturbé, les températures à l’arrière vont quelque peu rafraîchir pour se rapprocher des normales de saison ce week-end. Les minimales seront encore un peu douces entre le Centre-Est et le Nord-Est samedi et sur les deux jours, les maximales s’échelonneront en moyenne entre 20 et 25°C avec les plus hautes valeurs attendues vers le golfe du Lion.

Oriane Dieulot