« La France et les États-Unis restent vigilants sur l'évolution des marchés et se disent prêts à réunir le Forum de réaction rapide en cas de dégradation », selon un communiqué du ministère français de l'Agriculture diffusé lundi.

Une réunion va se tenir fin août entre la France, présidente du Forum, les Etats-Unis, qui lui succéderont le 2 octobre, et le Mexique, qui préside actuellement le G20, pour décider de la tenue ou non du Forum de réaction rapide, a confirmé un porte-parole du ministère. Les autorités attendent « d'avoir une visibilité sur l'ensemble des stocks » ainsi que sur « l'état anticipé des récoltes » pour prendre une décision, a-t-il précisé. « S'il s'avérait que l'on souhaite réunir le Forum, on le ferait début septembre », a-t-il poursuivi.

Selon le Financial Times de ce lundi, les principaux pays du G20 sont « favorables à la tenue d'une réunion ».

Le Forum de réaction rapide, mis en place par les pays du G20 en 2011, est destiné à apporter une réponse coordonnée en cas de forte tension sur les marchés agricoles, afin d'éviter notamment des interventions unilatérales susceptibles d'aggraver la situation. Il est rattaché à l'Amis, le Système d'information sur les marchés agricoles, installé au sein de l'agence des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) basée à Rome.

Les Etats-Unis connaissent une grave sécheresse depuis plusieurs mois. Celle-ci a affecté de nombreuses récoltes, notamment la production du maïs, qui s'annonçait record en 2012 mais qui est désormais prévue à son plus bas niveau depuis six ans.

Lire également :

Céréales : 100 millions de tonnes de maïs perdues en deux mois (USDA) (10 août 2012)