Les prix des céréales sont en légère hausse pour le blé mais en baisse pour le maïs et l’orge, modérés par l’appréciation de l’euro qui limite aussi le prix du colza.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
4%

Vous avez parcouru 4% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé reprend son souffle

Les prix du blé reprenaient leur souffle, vendredi à la mi-journée, au terme d’une nouvelle semaine de hausse, en raison de baisses annoncées de production chez plusieurs grands exportateurs.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza de nouveau plombé par le pétrole

Les prix du colza étaient de nouveau soumis à la pression des cours du pétrole vendredi 10 juillet. Ils étaient en recul avec de nouvelles craintes sur le front de la pandémie.