« Une huissière vient de se présenter à la Maison du lait, demandant aux grévistes de la faim et aux militants de la Confédération paysanne d'évacuer les locaux », a alerté le syndicat vendredi à 19 heures.

« Devant notre refus » de quitter les lieux, occupés depuis 31 jours, l'huissière a annoncé aux militants que les forces de l'ordre étaient « prêtes à intervenir ».

Le syndicat s'attendait ainsi à une expulsion « imminente, d'ici à une heure ».

Lire également :