« Vilmorin & Cie et KWS viennent de recevoir l'approbation de la Commission européenne pour Genective, leur co-entreprise à 50/50 », a annoncé Vilmorin dans un communiqué de presse du 28 juin 2013. Cette autorisation va leur permettre d'intensifier la recherche sur les maïs OGM, avec de premières commercialisations attendues au plus tôt d'ici à trois ans aux Etats-Unis.

Les premiers produits pourraient être ainsi lancés commercialement sur les marchés ouverts aux OGM au plus tôt d'ici à trois ans. Ils concerneront des traits de tolérance aux herbicides, puis, dans un second temps, des traits de résistance aux insectes.

« A terme, l'objectif est en effet de développer à destination du marché mondial des traits dits de seconde génération, améliorant le rendement, intégrant une plus grande tolérance à la sécheresse ou encore une meilleure utilisation des engrais azotés, a indiqué Emmanuel Rougier, directeur général délégué de Vilmorin & Cie. Nous souhaitons ainsi offrir des solutions complémentaires à nos clients agriculteurs, afin de répondre en permanence à l'évolution de leurs exigences techniques. »