On croyait l’histoire définitivement terminée pour Rabewerk, depuis l’annonce de sa mise en faillite par le groupe Grégoire-Besson et l’arrêt de la production dans l’usine allemande début mai. Finalement, un repreneur s’est manifesté. Il s’agit de la holding germano-chinoise ZWL, issue de la société d’import-export SCK.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
66%

Vous avez parcouru 66% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !