Grégoire Besson décline son déchaumeur à dents Crossland dans une version à scapleur. Pour cela, cette machine se dote d’un soc adapté. Il reprend notamment la courbure d’une faucille pour augmenter son pouvoir de scalpage. Le constructeur annonce une profondeur de travail comprise entre 2 et 12 cm. L’outil est terminé par une herse à peignes double ou triple. Elle possède des dents de 16 mm de diamètre qui viennent secouer les adventices déracinées pour augmenter et assurer l’effet de la machine

La gamme propose .des modèles portés et semi-portés de 3 à 8,05 mètres de largeur de travail.

Notons que cette machine entre dans le plan de relance sur la substitution des produits phytopharmaceutique.