Rolland vient d’homologuer la gamme de porte-engins avec les nouvelles normes sur les véhicules agraires. Les sept véhicules qui composent la gamme, de 8 à 32 tonnes de PTAC, intègrent désormais une barre anti-encastrement sur le châssis. Selon Rolland, cette addition ne remet pas en cause la présence des options qui facilitent l’utilisation du plateau. La barre n’est pas visible par l’utilisateur mais remplit ses fonctions de sécurité pour l’automobiliste. Concrètement, c’est la nouvelle traverse du châssis qui fait office de barre anti-encastrement.

Les béquilles stabilisatrices se positionnent désormais sous le châssis et non plus à l’arrière du véhicule, toujours pour sécuriser les automobilistes. Des béquilles hydrauliques sont proposées en option.

Les rampes à relevage hydraulique sont montées en standard dès le modèle PE 220. Les feux de gabarit et la flèche équipée d’un anneau démontable font également partie de l’équipement de série. Parmi les options, on note l’arrivée d’une homologation pour circuler à 40 km/h sur le PE 320.