Grimme, spécialiste des machines à pomme de terre, fait évoluer ses élévateurs répartiteurs avec les nouvelles séries SL 900 et les SL 700.

Les SL 900 de Grimme arrivent en remplacement des SL 80. Ils se différencient par un tapis de 900 mm de largeur, contre 800 pour les SL 80. Le constructeur a également amélioré la forme incurvée de la bande.

Pour respecter d’avantage le produit ou dans le cas d’un faible débit, il est possible de travailler avec une vitesse de bande plus lente. La gamme se compose de deux modèles, avec le SL 916 proposant des longueurs de convoyage de 9,7 à 16,5 m et le SL 919 avec des longueurs de 11,2 à 19,5 m.

Le design extérieur a été retravaillé pour intégrer davantage les contrepoids et diminuer l’accumulation de terre sur la machine. Le passage de la position « transport » à la position « pivotement » se fait hydrauliquement depuis le boîtier. De plus, la flèche d’attelage ne se démonte pas, mais est simplement basculée sur le côté.

Une hauteur de chute constante

Les deux modèles sont proposés en option avec le système Quantum. Ce dispositif assure une hauteur de chute des tubercules constante et plus faible lors de leurs arrivées sur le tapis. Il augmente également les plages de pivotement, pour atteindre 180°. Cette option arrive aussi sur la série SL 700. Cette dernière se caractérise par un tapis de 660 mm de largeur pour une longueur de convoyage de 16,5 m.

Avec le système Quantum, les tubercules possèdent toutes la même hauteur de chute, peu importe l’angle du tapis. © Grimme

Des fonctions de remplissage intelligentes

Les SL 900 et les SL 700 intègrent de nouvelles fonctions pour la gestion du remplissage. Trois solutions sont proposées avec des niveaux d’automatisme plus ou moins élevés :

  • Le StoreMatic-Basic : Le changement du sens de pivotement est opéré lors de la détection des plaques de limitation. Ces dernières sont placées librement au préalable. La durée de chargement dans les angles peut être réglée manuellement ;
  • Le StoreMatic-Plus : Lors du remplissage, les parois du bâtiment ou les obstacles sont détectés directement par les capteurs placés au bout du tapis. Un dispositif détecte également les creux sur la ligne de remplissage pour les combler avec une vitesse de rotation plus faible. Enfin, au moment de l’inversion de sens, le tapis peut, au choix, se relever ou se rétracter automatiquement ;
  • Le StoreMatic-Pro : Il comprend les fonctionnalités des deux solutions précédentes. De plus, les plages de pivotement droite/gauche peuvent être réglées independament. Différentes fonctions sont également présentes, pour le remplissage des coins, un changement de niveau automne, ou encore un ajustement de la hauteur en continue. Trois réglages d’usine sont prévus pour paramétrer la machine (rendement maximum, soin au produit maximum et compromis rendement/soin).

La commande est les réglages de ces machines sont réalisés depuis le terminal CCI 800.