Quatre largeurs supplémentaires de combinés de semis portés avec trémie frontale arrivent au catalogue du constructeur allemand. En effet, jusqu’ici Lemken disposait de deux modèles repliables, de 4m et 4,5m. Ils sont rejoints par deux modèles rigides, de 3 et 4 mètres, ainsi que deux modèles repliables de 5 et 6 mètres. Pour ces deux dernières largeurs, un système de roues vient se fixer sur le combiné, durant les phases de transport. Le but est de délester l’essieu arrière du tracteur.

Un dispositif muni de deux roues et d’une articulation vient se positionner sous le bâti du combiné lors du transport, pour diminuer le poids sur l’essieu arrière du tracteur. P © .Peeters

Ces combinés sont toujours constitués de la herse rotative Zirkon et de la barre de semis Optidisc 25 muni d’éléments montés sur parallélogrammes. La pression sur les éléments peut-être ajustée mécaniquement ou hydrauliquement.

Une trémie IsoBus

À l’avant, la trémie frontale évolue, avec l’arrivée de la Solitair 23 +. Cette dernière adopte la technologie Isobus, facilitant les réglages et les coupures de sections. Elle peut ainsi être paramétrée depuis le terminal du tracteur, si ce dernier est Isobus, ou via les terminaux CCI. D’une capacité de 1900 l, la Solitaire 23 + est proposée avec différentes options comme un tasse à pneu, composé de quatre roues, ou une passerelle. Une version pressurisée est également disponible.

Pour plus de polyvalence, cette trémie est adaptée à la fertilisation solide, elle pourra servir sur d’autres chantiers comme les semis au monograine.

Si la Solitair 23 + est déjà disponible, il faudra attendre le début d’année 2022 pour les quatre largeurs supplémentaires.