Le constructeur anglais Claydon, spécialisé dans le semis en bandes, présente une seconde gamme de semoirs avec l’Évolution. Cette dernière arrive en complément des modèles Hybrid. Les semoirs Évolution sont proposés uniquement en version portée. Les largeurs de travail vont de 3 à 6 m avec des modèles fixes et repliables. Les modèles fixes (3MF et 4MF) bénéficient d’une trémie plus volumineuse, en embarquant 2 700 litres. Celle-ci est divisée en deux parties égales. Les modèles repliables sont dotés d’une cuve de 1 910 litres.

Plus de possibilités pour la mise en terre

La gamme Évolution se différencie des machines actuelles en proposant plus de possibilités autour des modules qui composent le semoir. En effet, le système Claydon est historiquement composé d’une dent fissuratrice et d’une dent semeuse « Delta » pour le semis en bandes. Sur l’Évolution, la dent de décompaction peut laisser place à un disque lisse ou crénelé. De plus, la dent de semis « Delta » peut également être remplacée par deux dents à soc fin « zéro disturbance ».

Six déclinaisons différentes sont disponibles sur la gamme de semoirs Évolution. © Claydon

Le constructeur a revu l’accessibilité au doseur. Il dote également ses machines d’un réglage hydraulique de la profondeur de semis. Parmi les options, les Évolution sont disponibles avec une deuxième et une troisième trémie doseuse. Ils peuvent également se munir d’une rangée de disques ouvreurs à l’avant du semoir. Ces dernières sont désormais actionnables hydrauliquement.

La gamme de semoirs Évolution sera disponible à partir de l’automne 2022.