John Deere dévoile deux ensileuses avec un 18 litres maison
/
  • La 9500 et la 9600 abritent un moteur JD18X, construit aux États-Unis. Ce bloc de 18 litres est conforme à la norme anti-pollution Stage 5.

  • La grande particularité du nouveau moteur JD18X est l’absence de catalyseur SCR, ce qui permet de se passer d’Ad-Blue. Il n’y a pas non plus de filtre à particules ou de catalyseur d’oxydation. Le traitement des gaz d’échappement est confié à la seule vanne EGR refroidie. Le moteur est placé en position longitudinale. La transmission arrière réduit le bruit ainsi que l’effort de torsion et les contraintes sur le vilebrequin. Les puissances maximales de 765 et 787 ch sont atteintes à des régimes de 1 400 tr/min.

  • John Deere annonce des évolutions sur la cabine, notamment pour améliorer la luminosité au niveau du poste de conduite.

  • L’autre évolution majeure concerne la goulotte d’éjection. Elle bénéficie d’une longueur supplémentaire de 20 cm, ce qui la place dans le champ de vision du chauffeur et facilite le remplissage des remorques. Sa hauteur de 6,6 m permet de charger toutes les bennes présentes sur le marché français. Des ouvertures supplémentaires sur la tuyère facilitent son nettoyage et sa maintenance. Le nouveau conduit pour câbles protège les faisceaux et les conduites hydrauliques.

  • Le capteur Harvest Lab évolue. Il bénéficie désormais d’une garantie de deux ans et il est capable de réaliser une nouvelle mesure : l’énergie métabolique de l’herbe.

  • Avec le nouveau moteur de 6 cylindres en ligne et 18 litres, John Deere insiste sur les gains de consommation par tonne de matière sèche par rapport au V12 Liebherr qui équipe d’autres modèles. Le dispositif Harvest Motion Plus permet de travailler à bas régime.

John Deere complète sa série d’ensileuses 9000 par le bas avec la 9500 de 765 ch de puissance maximale et la 9600 de 787 ch de puissance maxi. Les principales évolutions se trouvent au niveau du moteur et de la goulotte.

Photos : Paul Denis