Lancé en 2012, le dispositif Machine Sync de John Deere permet aux machines d’échanger leurs données pendant leur déplacement. Avec ce système, les chauffeurs de moissonneuse-batteuse peuvent guider un tracteur et sa remorque pour faciliter la vidange de la trémie. Désormais, ce dispositif de prise de contrôle à distance est disponible sur les tracteurs et les ensileuses de la marque.

Synchronisation automatique

La géolocalisation et la navigation pilotée par satellite permettent à l’engin « maître » (moissonneuse-batteuse, ensileuse ou tracteur attelé à une machine de récolte) de synchroniser automatiquement leur vitesse et leur sens de déplacement avec le tracteur « esclave », généralement attelé à une remorque.

Cette technologie présente un intérêt pour tous les chantiers qui impliquent une vidange en continu de la récolte dans les remorques. Il permet notamment d’affecter un conducteur novice à la conduite.

Pour être opérationnel, Machine Sync nécessite la solution de télématique JDLink, un récepteur satellite StarFire et une console Premium de quatrième génération en cabine. Il est possible d’installer ce dispositif sur des matériels déjà en circulation.

Corinne Le Gall