Arrivé sur le marché de la pulvérisation en 2015 à la faveur d’un rapprochement avec Leeb, Horsch est devenu en moins de cinq ans un acteur majeur du marché français en pulvérisation traînée. Alors qu’il entame la commercialisation des automoteurs, le constructeur bavarois vient de lever le voile sur une future gamme de pulvérisateurs portés.

Pas d’entraînement par cadran

Le CS se déclinera en trois capacités de cuve : 1 400, 1 800 et 2 200 litres. Pour la rampe, Horsch vise les grandes largeurs avec une solution pouvant atteindre 30 mètres. Le repliage s’effectuera en portefeuille. Comme sur les autres modèles de la gamme, la rampe du CS va bénéficier du dispositif de gestion automatique de la hauteur de rampe Boom Control. Afin de contourner le problème récurrent de l’attelage sur les pulvérisateurs portés, Horsch supprime l’entraînement par cadran et opte pour une solution entièrement hydraulique.

Le rinçage CCS Pro en option

La pulvérisation est confiée à une pompe centrifuge débitant 400 l/min. Une petite pompe à pistons-membranes est également présente sur l’appareil pour assurer le nettoyage de la cuve. Pour cette étape cruciale, Horsch propose le dispositif CCS Pro en option. Il s’agit d’un système rapide et automatisé qui permet de rincer la cuve sans descendre du tracteur. Avec cette solution, la bouillie est refoulée rapidement par de l’eau claire, au lieu de réaliser une dilution classique en plusieurs étapes. La pompe à pistons membranes envoie l’eau claire dans le circuit de rinçage puis la pompe centrifuge aspire cette dilution et la pulvérise.

Une cuve frontale

Pour équilibrer l’attelage et augmenter le débit de chantier, Horsch prévoit de proposer une cuve frontale. Un volume de 2 000 litres est déjà annoncé et une capacité plus réduite serait dans les cartons. Le transfert entre la cuve frontale et la cuve principale sera automatique, sans intervention du chauffeur. Horsch prévoit de s’inspirer de la solution de double cuve présente sur son traîné 12 TD pour gérer cette opération. L’objectif est de gérer la répartition des volumes entre l’avant et l’arrière afin de ne pas perturber l’adhérence du tracteur et se rapprocher le plus possible du comportement d’un attelage à une seule cuve.

La version définitive du CS sera dévoilée lors d’Agritechnica en novembre 2021, pour une commercialisation annoncée au printemps 2022.

Corinne Le Gall