Après la compensation de dose dans les virages en 2020, le système de pulvérisation de précision AutoSpray de Kuhn évolue cette année avec l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité : la modulation de dose par tronçons. La dose de produit pulvérisé peut donc être modulée à l’échelle du tronçon, en fonction des cartes de préconisation.

Le terminal CCI 1200 permet ainsi de gérer jusqu’à 32 doses différentes sur la largeur de la rampe. Cela est rendu possible par l’emploi de la technologie PWM (Pulse Witdh Modulation ou pulsation à longueur modulée). Les portes jets intelligents permettent ainsi de dissocier la pression de pulvérisation du débit de la buse. Pour réaliser cette performance, le flux de pulvérisation est fractionné en 20 micropulsations par seconde (20 hertz), et le système pilote le temps d’ouverture des micropulsations. Les pulsations des porte-jets AutoSpray sont cadencées en quinconce le long de la rampe.