Alors que les règles concernant le contrôle pulvé se durcissent, l’OTC Pulvés vient de publier la liste mise à jour des organismes agréés pour réaliser cette inspection des pulvérisateurs.

> À lire aussi : Les règles du contrôle pulvé se durcissent (27/09/2021)

Deux points à vérifier

Tout organisme de contrôle doit présenter en permanence son agrément à jour et le diplôme de l’opérateur réalisant l’inspection, deux points à vérifier avant de confier son appareil. Cette liste est mise à jour régulièrement.

Les organismes sont classés selon la région d’appartenance de leur siège social, mais exercent sur l’ensemble du territoire national. Sur le terrain, ce sont 20 organismes agréés, 95 structures opérantes pour 144 inspecteurs.