Pour les amateurs de moissonneuses-batteuses Claas, le lancement de la Lexion en 1995 lors d’Agritechnica est synonyme d’un tournant technologique majeur dans la gamme du constructeur allemand. Et parmi ces Lexion se trouve une machine qui a fait sensation lors de son lancement : la Lexion 480.

Un accélérateur devant le batteur

Cette machine a la particularité de combiner deux innovations : l’accélérateur APS et les rotors de séparation des grains Roto Plus. L’APS, qui se retrouve sur les autres Lexion, est un rotor placé devant le batteur, en sortie de convoyeur. Pour la séparation des grains résiduels, Claas opte pour deux rotors axiaux. Parmi les autres nouveautés, on peut noter l’apparition d’éparpilleurs de menue paille pendulaires à l’arrière de la machine. Trois ans après son lancement, la Lexion 480 sera la première machine de gros gabarit à recevoir un train de chenilles en caoutchouc sur l’essieu avant.

Depuis 2019, la succession de la Lexion 480 est confiée à la Lexion 8900, fière de ses 790 ch de puissance maximale.

Corinne Le Gall