Alors que les constructeurs de matériel agricole ont annoncé cette semaine une situation délicate et un fort impact de la crise sanitaire sur le marché des agroéquipements, les distributeurs semblent avoir limité la casse sur les six premiers mois de l’année.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !