Le constructeur wallon propose trois nouveaux jeux de barrières à adapter sur ses bétaillères Betimax, y compris sur les modèles déjà en circulation. Les barrières pivotantes sont une solution de base simple misant sur une structure en profilés carrés. Fixées sur charnières à l’arrière de la bétaillère, ces barrières s’ouvrent en pivotant jusqu’à 190°. Elles sont proposées en longueurs 3,50 et 4,50 m.

La structure en tubes ronds des barrières télescopiques est longue de 2 m au transport et s’étend à 3,60 m, avec un verrouillage automatique dans les deux positions. Elle se replie soit en portefeuille sur l’arrière de caisse (pour les endroits exigus comme une entrée d’étable), soit en la pivotant le long de la bétaillère. La plage totale d’ouverture atteint donc 270°.

Enfin, les barrières pivotantes sur rails représentent la solution la plus haut de gamme. Roulant sur un rail fixé à la paroi de caisse, elles sont tirées de manière progressive et linéaire. Le chariot de roulement est pourvu d’une charnière permettant aussi de faire pivoter la barrière sur plus de 150° en toute position du rail. Disponibles en 3,50 m de longueur de base, elles se déclinent aussi en 4,50 m pour les caisses de 6 m, 7,50 m et 9 m. Toutes sont pourvues d’un segment inférieur coulissant pour ménager le garde-boue du passage de roue.

Toutes ces barrières assurent un équilibrage autoportant avec un ressort supérieur réglable qui soulage l’opérateur. La largeur de transport ne dépasse pas le gabarit routier de 2,55 m. Le verrou et les butées sont anti-bruit afin de limiter le stress des animaux.