Le constructeur bavarois Horsch fait évoluer sa gamme de semoirs monograines Maestro avec l’arrivée des modèles portés RV et semi-portés CV. Le CV offre la possibilité d’utiliser une trémie centralisée pour la semence et l’engrais ou, dans une configuration plus classique, une grosse trémie pour la fertilisation et des trémies individuelles pour les éléments semeurs. La trémie centralisée comporte un espace de 800 litres pour la semence et 3 000 litres pour l’engrais. Lorsque l’agriculteur opte pour des trémies individuelles, leur capacité est de 70 litres.

La fixation des éléments semeurs est mobile afin de faire varier rapidement le nombre de rangs et l’interrang. Le Maestro bénéficie d’un nouveau doseur appelé AirVac. Cet organe fonctionne par dépression avec un sélecteur dépourvu de réglages. Le seul paramétrage à faire pour le dosage est le choix du disque. À terme, ce doseur permettra de semer d’autres cultures que les traditionnelles monograines. Son entraînement électrique permet de réaliser de la coupure rang par rang et de la modulation de dose.

Du côté de l’élément semeur, la liaison au châssis principal comprend une fixation par mâchoires. L’élément semeur a été repensé pour augmenter la stabilité ainsi que la pression sur les socs. L’engrais est localisé par un élément monodisque dont la profondeur se règle séparément de celle de la semence. Il est fixé sur le même support que l’élément semeur afin de gagner du temps lors du changement de l’interrang. Le Maestro CV se décline en versions de 8 et 12 rangs avec une version supplémentaire de 9 rangs.

Le Maestro RV, qui est la version portée, conserve le principe d’une trémie individuelle par élément. L’approvisionnement en engrais est assuré par une trémie frontale. Ses autres caractéristiques sont semblables à celles du Maestro CV.