Krone fait évoluer sa gamme de faneuses portées avec la série Vendro. L’offre se compose de 9 machines, de la Vendro 470 à la Vendro 1120. Les largeurs de travail sont comprises entre 4,70 m et 11,20 m. La gamme comprend des machines de 4 à 10 rotors. Ces derniers possèdent un diamètre, selon les modèles, de 1,38 m, 1,50 m ou 1,70 m.

Derrière un nouveau design, ces faneuses intègrent différents changements. Les roues des rotors sont désormais plus proches des dents pour améliorer le suivi du sol. Les dents évoluent aussi avec un profil incurvé et une longueur inégale (dents intérieures plus courtes). Le rotor conserve son architecture avec des bras ronds. Les stabilisateurs sont de série, soit mécaniques soit hydrauliques.

Une position « bout de champ » est proposée en standard sur les deux plus gros modèles de Vendro. © P. Peeters

Une position « bout de champ » est proposée en standard sur les deux plus gros modèles et est en option sur le reste de la gamme. Le but est de relever simplement les extrémités de la machine lors des fourrières. Un dispositif pour le fanage de bordure est également présent. Il est manuel ou hydraulique, selon les modèles.

En plus des béquilles avant, la Vendro reçoit une béquille arrière pour le remisage. © Krone

Le châssis a été revu, notamment autour de l’attelage en V, pour être plus compact et proche du tracteur. Tout comme les KW, les boîtiers de rotor sont placés en dessous du châssis et la transmission du mouvement reste effectuée par le système OctoLink, à doigts et sans entretien.

La Vendro se démarque surtout lors du remisage. En plus des béquilles avant, elle reçoit une béquille arrière. La machine gagne en stabilité et repose uniquement sur ses béquilles lors du remisage, ce qui n’abîme pas les roues des rotors.