L’entreprise Cormiers a été fondée cette année et propose Weeder Pilot, une caméra pour bineuse et l’interface électrohydraulique Translateur 12-400. Le développement a été accentué sur l’ergonomie et l’exploitation des couleurs. D’autres matériels sont en phase de développement et seront lancés dans les prochains mois, notamment un système de palpeurs et une interface de plus grande capacité.

Le guidage Weeder Pilot

Le système de guidage Weeder Pilot se démarque par sa capacité d’adaptation. Il comprend une caméra couleur à haute résolution. Son articulation avec le mât comprend quatre positions angulaires comprises entre 30 et 45°. Les efforts de développement ont été axés sur l’ergonomie et la segmentation des couleurs. Le système peut ainsi distinguer les plantes en fonction de la couleur du feuillage ou des fleurs et s’adapte à différentes cultures, même lorsque la présence d’adventices est forte.

L’algorithme de pilotage standard, développé par Cormiers, est valide dans 95 % des situations. En cas de situation particulière (soleil rasant par exemple), l’utilisateur peut basculer instantanément sur un des deux autres algorithmes. Ces derniers sont plus techniques et difficiles, mais sont personnalisables. Weeder Pilot est prévu pour être compatible avec toutes les machines équipées d’un système de guidage.

L’image de la culture captée par la caméra est affichée en permanence à l’écran. Les lignes de guidage calculées par le système y sont superposées en temps réel. © Cormiers

L’interface Translateur 12-400

Pour les bineuses standards, sans guidage intégré, le Translateur 12-400 est une interface électrohydraulique adaptable sur les outils pesant jusqu’à 1 200 kg. Sa capacité de correction transversale est de 200 mm de chaque côté grâce à des glissières à galets. La vitesse du décalage est réglable pour ajuster au mieux l’utilisation de l’outil à l’écartement de la culture et à la vitesse du binage.

En option, la commande hydraulique peut être assurée par un électro-distributeur proportionnel. L’interface se fixe entre le tracteur et la bineuse, sur un attelage arrière de catégorie 2. La largeur des chandelles est réglable, et deux positions verticales sont possibles. Des roues à frette larges dont la voie et la hauteur sont réglables assurent la stabilité de l’interface, et son adaptabilité à différentes cultures.

Le translateur 12-400 est une interface qui a une capacité de charge de 1 200 kg et une course de correction de 400 mm. © Cormiers