Amazone étoffe son catalogue d’outils de travail du sol avec le Cobra, un déchaumeur superficiel. Il sera décliné dans une version de 6 mètres en 2022 puis une de 7 mètres en 2023. L’objectif de cet outil est d’augmenter le nombre de passages avec une solution peu tirante, afin de remplacer une partie des herbicides.

Le Cobra est capable de travailler entre 4 et 13 cm. Il embarque six rangées de dents, avec un interrang de 13,3 cm. Ces éléments sont montés sur ressort afin de générer un flux de terre fine important. Amazone propose un soc à patte d’oie de 220 mm de largeur, pour permettre un chevauchement suffisant des socs. Le soc étroit de 50 mm est conçu pour un travail avec une incorporation et un ameublissement à profondeur moyenne. Les deux modèles de socs sont aussi disponibles en variante HD, pour augmenter leur durée d’utilisation.

Devant les dents, le Cobra peut recevoir un rouleau hacheur ou des crushboards. Derrière les dents, Amazone installe un système de nivellement, composée de lames souples fuyantes. Si le volume de résidus organiques en surface est trop important, ces lames de nivellement peuvent s’escamoter vers l’arrière, facilement et sans outil.

Le contrôle de profondeur du Cobra est assuré par les rouleaux à l’arrière et les roues stabilisatrices à l’avant. Celles-ci sont intégrées dans le compartiment de dents pour un meilleur suivi des reliefs du terrain. Pour assurer la liaison entre les roues stabilisatrices à l’avant ainsi que le rouleau arrière, Amazone a opté pour un système d’accouplement permettant de relier mécaniquement ces deux parties. Dans le cas d’un travail sans le rouleau arrière, les roues de transport se chargent du contrôle de la profondeur.

Pour le rouleau, Amazone propose l’intégralité de sa gamme de dix modèles, à choisir en fonction des conditions dominantes de l’exploitation.