Le stress hydrique déclenche chez les plantes des symptômes caractéristiques : redressement, voire enroulement des feuilles supérieures, dessèchement des feuilles inférieures… Si ces réactions l’aident à supporter le manque d’eau, elles n’en pénalisent pas moins la mise en place et le bon développement des composantes du rendement.

Aider les plantes

Alors que la récurrence des épisodes de sécheresse n’est plus à démontrer, il devient urgent d’activer tous les leviers disponibles pour aider les plantes à les surmonter. Les agriculteurs ont, en effet, plusieurs moyens de préparer leurs cultures à un éventuel, mais de plus en plus probable, déficit hydrique.

Le livre blanc dédié à la production végétale en contexte de contraintes sur la ressource en eau décrit ces pratiques, de la plus classique et évidente à la plus innovante, qui seront d’autant plus efficaces qu’elles seront combinées.

Au sommaire :

  • Les mécanismes de défense naturelle des plantes ;
  • Opter pour des variétés, voire des espèces, moins sensibles au stress hydrique ;
  • Activer tous les leviers agronomiques disponibles ;
  • Optimiser la gestion de l’irrigation ;
  • Recourir aux biostimulants.

Téléchargez le livre blanc sur le stress hydrique en cultures

Contenu rédigé par