Selon les premières estimations du ministère de l’Agriculture publiées le 22 octobre 2019, les surfaces nationales implantées en poireaux de la campagne de 2019-2020 seraient stables par rapport à 2018 et en recul de 1 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018.

La production nationale, à 153 953 tonnes, progresserait légèrement, de 1 %, par rapport à 2018-2019 malgré des rendements pénalisés par la sécheresse estivale pour certaines régions.

Depuis le début de la campagne, les prix se situent très au-dessus de la moyenne de 2014 à 2018.

Baisse des cours sur un an

En septembre 2019, alors que le volume disponible commence à augmenter, les cours sont supérieurs de 7 % à ceux de la moyenne quinquennale, mais chutent de 17 % par rapport à leur niveau de septembre 2018.

R. H.