La récolte de 2017-2018 d’endive accuse un retard de deux semaines au démarrage en septembre. Néanmoins, sur l’ensemble de la campagne, la production devrait enregistrer une hausse de 7 % par rapport à 2016-2017, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture. La culture des racines de mai à novembre a subi la sécheresse printanière et est à l’origine du retard de production.

Des prix au plus haut

Les prix se sont établis 24 % au-dessus de ceux de septembre 2016 et 19 % au-dessus de la moyenne quinquennale à la même période. « La demande pour ce légume traditionnellement d’hiver est présente avec le rafraîchissement des températures de septembre », explique Agreste.