La conférence nationale sur les légumes d'hiver (salade, poireau, chou-fleur, etc.), victimes d'un hiver doux qui entraîne une surproduction, se déroulera le 21 mars.

Cette conférence, comme l'avait annoncé le 7 mars Dominqiue Bussereau, réunira tous les acteurs de la filière, dont les producteurs et les distributeurs, pour trouver les moyens «de mieux assumer la rémunération des producteurs».

Le 2 mars, le ministre de l'Agriculture avait décidé de ne pas appliquer le "coefficient multiplicateur", un système qui limite les marges en cas de crise, pour tenter d'aider les producteurs de salades confrontés à un effondrement des cours et une forte mévente de leurs produits.

L'interprofession des fruits et légumes (Interfel) s'était auparavant déclarée opposée à l'instauration par le gouvernement du coefficient multiplicateur, encore jamais utilisé pour un produit agricole en France depuis sa création en 2005.