Lors de son Conseil spécialisé, le 10 février à Paris, FranceAgriMer a fait le point sur la conjoncture laitière. Elle reste dégradée en lait de vache conventionnel, avec une « tendance [qui] se poursuit en 2016 ». En lait de chèvre, la collecte peine à redémarrer, contraignant les industriels à recourir aux importations. En lait de brebis, les importations s’accroissent également, dans un contexte de collecte stable. Seul le lait bio tire son épingle du jeu, avec une collecte 2015 en hausse et « des consommateurs au rendez-vous ». Néanmoins, le prix à la production a légèrement reculé en 2015 par rapport à 2014, tiré à la baisse par le conventionnel.

FranceAgriMer a également fait le point sur les mesures d’aide. « Au 8 février, plus de 11 000 dossiers de demande d’aide concernant des éleveurs laitiers ont été payés ou sont en cours de paiement, pour un montant de 42 millions d’euros, soit 3 750 € par exploitation en moyenne.

Au niveau européen, les aides au stockage ont été peu utilisées par la France. Le stockage privé a été peu utilisé, à la différence d’autres grands pays producteurs. Le stockage public n’a concerné que 3 000 t de poudre pour la France (40 000 t au niveau européen) en 2015, mais il est déjà à 2 500 t en janvier 2016 en France (22 500 t au niveau européen). « On assiste donc à une accélération récente de la mise en stockage public », souligne FranceAgriMer, signe que les États sont encore concernés par une surproduction.

Priorités pour 2016

Enfin, FranceAgriMer a énuméré les priorités de travail pour 2016 :

- l’accompagnement des producteurs dans le cadre de la contractualisation,

- l’amélioration des performances techniques et économiques des producteurs,

- le maintien d’outils de régulation ou de gestion communautaires en cas de déséquilibre des marchés,

- l’approche territoriale avec la consolidation de la production dans des zones de déprise ou fragiles, une réflexion à mener conjointement avec les nouvelles Régions.

A télécharger : la conjoncture laitière (FranceAgriMer, 10 février 2016)

E.C.