Les représentants du Copa-Cogeca (organisations et coopératives agricoles de l'UE) « ont souligné les actions nécessaires à prendre de toute urgence pour garantir un avenir aux producteurs laitiers, telles que le renforcement de leur position dans la chaîne alimentaire », lors de la conférence organisée vendredi par la Commission européenne et intitulée « Quel avenir pour le lait ? ».

« La part des agriculteurs dans le prix à la distribution a fortement chuté pour tous les produits agricoles, passant de 31 à 24 % en l'espace de dix ans », explique l'organisation dans un communiqué.

« Le pouvoir de négociation des agriculteurs doit être renforcé », a affirmé Henri Brichart, président du groupe de travail sur le lait et les produits laitiers du Copa-Cogeca.

« Une façon d'améliorer leur positionnement sur les marchés est d'unir leurs forces au sein d'organisations détenues par les producteurs, notamment au sein de coopératives. Un cadre bien défini pour la négociation collective dans le secteur laitier est nécessaire. Cela pourrait être associé à une orientation européenne sur les relations contractuelles entre les producteurs laitiers et les laiteries et à un cadre législatif européen pour éviter les pratiques contractuelles déloyales. Il est également crucial d'améliorer la transparence des marchés et des produits », a défendu Henri Brichart.

Le président du Copa, Padraid Walshe, a quant à lui plaidé pour un maintien des instruments de gestion du marché dans la politique laitière européenne, entre autres le stockage à l'intervention et les restitutions à l'exportation. « De plus, des outils appropriés pour gérer les risques du marché, tels que les assurances, sont primordiaux et devraient être développés plus encore, afin de protéger les agriculteurs contre l'extrême volatilité sur les marchés », a-t-il ajouté.

« Il est également nécessaire de disposer de mesures pour renforcer la compétitivité du secteur, comme la recherche et l'innovation, à condition que cela profite directement aux agriculteurs et à leurs coopératives », a souligné le président du Copa.

Lire également :

Prix du lait : les producteurs mettent la pression pour faire respecter l'accord de 2009 (26 mars 2010 )

Marché européen du lait : l'EMB présente son concept « global » pour l'avenir (26 mars 2010 )

Lait/UE : Dacian Ciolos promet des mesures d'ici fin 2010 (26 mars 2010)